L’AIRSOFT

« AIRSOFT » ? Vous avez dit « AIRSOFT » ?

AIR comme l’élément gazeux qui constitue l’atmosphère terrestre et SOFT, mot anglais qui signifie « doux ». L’AIRSOFT est sûrement une marque d’oreillers doux et confortables, ou une nouvelle crème dessert onctueuse et facile à digérer … Et bien , pas du tout ! En réalité, pour être exact, on devrait compléter le terme AIRSOFT par le mot GUN ce qui donne : AIRSOFT GUN. En effet, ça change tout !

Du coup :
- GUN implique l’utilisation d’une arme à feu
- AIR évoque un fonctionnement à air comprimé
- et SOFT précise que le tout n’est pas dangereux.

On en conclut qu’il s’agit d’une activité nécessitant une arme à feu à air comprimé sans danger, donc sans balle réelle .

Allez ! Vous avez assez chercher ! Je vous dit tout sur l’AIRSOFT !

L’AIRSOFT est une activité de loisir pour certains et un véritable sport de combat pour les adeptes les plus passionnés. Il s’agit d’un jeu de simulation de combat opposant deux équipes, jusqu’à l’élimination complète de l’une des deux. Les participants sont équipés de copies d’armes réelles que l’on appelle « répliques »ou « lanceurs »,tirant des billes et fonctionnant pour la plupart avec une propulsion à air comprimé. Le must de la réplique est celle qui sera la plus réaliste possible tant au niveau de l’apparence que des matériaux utilisés ou de la sensation de tir. Ces répliques, véritables copies d’armes de guerre, se présentent sous plusieurs formes : pistolets, fusils, snipers ou mitrailleurs.

Quelle est l’origine de ce jeu de simulation de combat ?

Curieusement, l’AIRSOFT est né au JAPON ! C’est étonnant pour un pays plutôt tourné vers la pratique des armes blanches et des sports de défense et d’attaque à mains nues tels que les arts martiaux !Le fait est qu’après la deuxième guerre mondiale, c’est à dire après 1945, les accords d’armistice ont formellement interdit les armes à feu au Japon, ce qui a fortement déplu aux collectionneurs d’armes !

Pour pallier à cette interdiction, l’idée de fabriquer des copies d’armes réelles a germé dans l’esprit des japonais et deux entreprises (Maruzen et Tokio Marui) ont commencé à réaliser ce que l’on nomme « répliques » pour les proposer aux collectionneurs.

Au début, ces répliques ne possédaient pas de système de tir ; mais petit à petit les fabricants en ont intégré dans leurs copies, en remplaçant les balles par des billes en plastique inoffensives, ce qui a fait émerger un nouveau sport de simulation de combat : l’AIRSOFT venait de voir le jour !

D’ailleurs, il est à noter que la première réplique électrique produite par la célèbre firme Tokio Marui fût la copie du non moins célèbre FAMAS français, qui est le fusil d’assaut utilisé par l’Armée française depuis 1970. Cette arme fabriquée par la Manufacture d’armes de Saint-Etienne est la combinaison d’un fusil et d’un pistolet mitrailleur, ce qui lui a permis de remplacer, à lui seul, le fusil FSA-MAS 1949-56 et le pistolet mitrailleur MAT 49 PARABELLUM.

Cette nouvelle activité de loisir s’est, peu à peu, propagée dans le Monde entier et a inspiré de nouvelles entreprises pour la fabrication d’ équipement d’AIRSOFT, que ce soit pour les répliques ou pour tous les accessoires de protection, de précision ou de confort. On trouve en France de nombreux terrains d’AIRSOFT et vous pouvez vous équiper facilement à moindre coût , tout en prenant garde de bien comparer la qualité et le prix.

Pour vous aider dans votre découverte de ce sport de combat, vous pouvez contacter et devenir membre de la FFA qui est la Fédération Française d’Airsoft. Vous pouvez également créer votre propre association d’Airsoft en organisant votre propre team.

Les règles du jeu d’AIRSOFT

Le but du jeu

Deux équipes s’affrontent sur un terrain réglementé, en extérieur, à l’aide de répliques d’épaule (fusils) ou de poing (pistolets). Le but du jeu dépend du scénario donné en début de partie et établi à l’avance en accord avec les deux équipes. Il peut s’agir de reconstitution historique de scènes de guerre ou de film ; ou les joueurs peuvent inventer leur propre histoire en imaginant leur propre script.

La finalité peut ainsi être multiple puisque les acteurs du jeu peuvent s’affronter pour délivrer une ou plusieurs personnes ; pour protéger un bien, un équipement ou un groupe ; pour reprendre un territoire occupé ou pour débusquer des trafiquants de drogue ou un groupuscule terroriste.

Tout est permis ! Tout est imaginable ! Du moment que les règles de sécurité et de fairplay sont appliquées, l’imagination des joueurs d’airsoft n’a pas de limite ! L’Airsoft englobe aussi d’autres mode de jeu comme le tir sur cible, ou encore le mode «collectionneur» car certaines répliques sont d’exactes copies d’ armes réelles.

Limite d'âge

L’âge minimum pour pratiquer l’Airsoft a été fixé à 6 ans par la réglementation, sous condition de faire partie d’un club affilié à la FFA- Fédération Française d’Airsoft et de ne pas accueillir plus de 6 mineurs sans accompagnateurs. Cela paraît un peu jeune ! Il y a toutefois une restriction pour les mineurs - moins de 18 ans - : il leur est strictement interdit d’utiliser ou de posséder une réplique dont la puissance est supérieure à 0,08 joule ce qui représente une propulsion douce et sans danger à condition, bien sûr, de respecter certaines consignes de prudence.

A qui s'adresse ce sport ?

Ce jeu est accessible à tout public dès 6 ans, comme nous l’avons vu plus haut. C’est une activité mixte qui compte de plus en plus de femmes ; eh oui, Lara Croft n’a qu’à bien se tenir, car la relève est en train de se dessiner sur les terrains d’AIRSOFT ! On peut jouer en amateur, entre copains ou copines, dans l’objectif de passer un moment fort en adrénaline, pour cela contactez une team de votre région pour connaître le terrain d’airsoft le plus proche de chez vous et renseignez vous sur les conditions de participation.

Si ce sport vous intéresse vraiment pour sa pratique régulière, il vaut mieux contacter directement la FFA (Fédération Française d’Airsoft) qui sera à même de répondre à toutes vos interrogations et de vous donner tous les renseignements nécessaires . Les vrais passionnés, quant à eux, s’organisent en équipes (ce qu’on appelle des team) dans les associations d’airsoft et se tiennent au courant de toute l’actualité concernant leur sport favori. Ils se retrouvent dans des rassemblements appelés « OP », pour jouer des parties qui durent parfois plusieurs jours et qui peuvent aussi se passer de nuit.

Les règles de sécurité

En premier lieu, l’Airsoft se pratique sur un terrain clôturé, en extérieur le plus souvent, réglementé et prévu uniquement à cet usage, dans un but lucratif ou non. Comme nous venons de le voir, les mineurs n’ont pas accès aux répliques de plus de 0,08 joule de puissance. Les protections oculaires (lunettes ou masque de protection pour les yeux) sont obligatoires pour tous les participants. Il est interdit de tirer à bout portant, sur un mur ou sur une personne ne participant pas à la partie d’Airsoft.

Il est interdit de viser une personne au visage, aux yeux, aux oreilles ou un animal. Il est interdit de pointer la réplique vers une personne ; il vaut mieux baisser le canon vers le sol. Il ne faut pas regarder dans le canon ,Ah, bon ? Et pourquoi ? Vous connaissez l’histoire de l’arroseur arrosé ? Et bien là, c’est pareil ! Si le coup part, le manipulateur est la cible à bout portant et en plein visage. Fini l’airsoft pour un moment ! Il est interdit d’utiliser ou d’arborer sa réplique dans les lieux ou transports publics au risque de créer un affolement général ! Il vaut mieux s’équiper d’un sac de transport ou d’une malette.

Il faut toujours mettre la sécurité et veiller à ce qu’aucune bille ne soit engagée. Il faut bien se renseigner sur le fonctionnement de son lanceur avant de le démonter pour éviter tout risque de blessure. Il est fortement recommandé de ranger les répliques puissantes hors de portée des mineurs. Et surtout, il faut faire preuve de bon sens et de prudence car, comme dans tout sport de combat , le risque de blessure est présent, mais pas obligatoire !

Mais, avant tout, pratiquer la convivialité, la bonne humeur et le fair play au cours de vos parties d’Airsoft, est l’assurance de bons souvenirs et l’envie de recommencer le plus vite possible !

L'équipement

Pour jouer dans les meilleures conditions possibles, il est nécessaire de disposer du meilleur équipement adapté à chaque joueur. Nous allons aborder ce chapitre en examinant les différents répliques, les équipements de sécurité et de confort ainsi que les divers accessoires prévus pour la pratique de l’Airsoft.

Les différentes répliques

Les Airsoft Guns sont des copies fidèles d’armes réelles, tirant des billes en plastiques. ATTENTION ! Ce ne sont ni des armes, ni des jouets ! Elles sont uniquement destinées au tir de loisir ou à l’Airsoft.

Il existe deux grands types de répliques :
- les répliques longues d’épaule tels que les fusils d’assaut, les pistolets mitrailleurs ou les snipers.
- les répliques courtes de poing tels que les pistolets ou les revolver.
On trouve également des répliques de grenades à main, de lance-roquettes et de lance-grenades.

Il existe plusieurs type de propulsion : l’air comprimé, le gaz (CO2), les batteries ou la propulsion manuelle dite « spring » à l’aide de ressorts. La puissance d’une réplique, correspondant à l’énergie cinétique de la bille, est comprise entre 0,08 et 2 joules. Au-delà de 2 joules, la réplique est considérée comme une arme au regard de la loi.

Les répliques d’épaule

Les répliques d’épaule sont des lanceurs que l’on porte à l’épaule pour tirer, comme les fusils d’assaut, les fusils à pompe, les snipers et les mitrailleurs. Leur taille présente l’inconvénient d’être encombrante et peu maniable, mais dans certains rôles, leur qualité de puissance et de précision compense largement ce défaut. Une réplique d’épaule peut même s’avérer indispensable dans certains cas, notamment pour les joueurs-tireurs d’élite qui privilégierons les snipers.

Les répliques de poing

Les répliques de poing sont des lanceurs que l’on tient avec une ou deux mains pour tirer ,comme les pistolets ou les revolvers. Leur taille est un atout de discrétion et de maniabilité mais elles sont moins précises et moins puissantes  que leurs grandes sœurs. On utilisera donc ce type d’arme dans un but de protection, dans un scénario basé sur la préservation de personnes ou de biens.

Les différents types de propulsion

Les premières répliques fonctionnelles fabriquées vers 1975 sont conçues à air comprimé. Ce système appelé « spring » utilise un ressort plus ou moins raide selon la puissance que l’on souhaite obtenir et représente un tir « au coup par coup » manuel.

Ensuite, il y a les répliques à gaz : en appuyant sur la détente, le joueur déclenche la propulsion d’un clapet qui, en libérant une partie du gaz ( dérivé du propane ou dioxyde de carbone), propulse la bille hors du canon. en tir semi-automatique ou automatique selon les modèles.

Enfin, les répliques électriques, crées à partir de 1986 et produites par la firme japonaise Tokio Marui sont appelées AEG (Automatic Electric Gun) pour les lanceurs d’épaule ou AEP (Automatic Electric Pistol) pour les lanceurs de poing. Ces répliques comportent un élément appelé gearbox, qui est un moteur électrique entraînant des engrenages, entraînant eux-même un piston qui va comprimer un ressort , jusqu’au moment où le piston se relâchera en provoquant la détente du ressort plus ou moins rapide selon la dimension du cylindre, ce qui va engendrer la propulsion de la bille hors du canon en tir semi-automatique ou automatique selon les modèles.

Comment choisir sa réplique ?

Tout d’abord, vous devez déterminer votre rôle au sein de la partie ou de votre équipe en fonction de vos goûts particuliers en matière d’arme ou de personnage. Si vous rêvez d’endosser le costume de James Bond ou le cuir de Bruce Willis, vous choisirez une réplique de poing : le Walther PP ou le P99 qui sont tous les deux des pistolet allemand, pour l’un et le Bertta 92 qui est un pistolet semi-automatique italien, pour l’autre. Mais il existe beaucoup d’autres modèles de répliques de poing très efficaces et très réalistes qui peuvent correspondre parfaitement à vos attentes.

Si vous avez plutôt l’âme d’un guerrier prêt à tout les combats et à tous les sacrifices pour réussir votre mission à l’image de Rambo ou Terminator, vous vous dirigerez vers des répliques d’armes lourdes telles que la mitrailleuse « Browning cal.50 » pour l’un ou la Winchester Mod.1892 canon/crosse sciés pou l’autre.

Pour les tireurs d’élite, il vaut mieux d’utiliser des fusils snipers qui sont plus légers, précis et puissants pour atteindre sa cible à une longue portée.

Ceci n’est qu’un petit exemple de répliques d’armes très efficaces et puissantes et vous aurez tout loisir de prendre connaissance de tous les modèles actuellement sur le marché, avant de prendre votre décision finale.

Si vous désirez vraiment vous mettre à ce sport, il est préférable ( et de nombreux joueurs le font) de vous équiper avec plusieurs répliques : par exemple un pistolet et un fusil. Ceci vous permet d’accéder à plusieurs rôles et vous pourrez passer de l’un à l’autre sans difficulté . Cette possibilité de varier de personnage met un peu plus de piquant à ce jeu et vous permet de développer plusieurs tactiques de jeu en attaque ou en défense.

Les billes

Cela semble anodin de parler des billes d’airsoft, mais en réalité elles sont d’une très grande importance car elles permettent de réaliser les meilleures performances en les choisissant de manière à ce qu’elles soient les plus adaptées aux répliques et au enjeux prévus.

Les billes airsoft, appelées aussi BBS, ont généralement un diamètre de 6mm ou de 8mm. Elles sont le plus souvent en matière plastique, mais on en trouve de plus en plus en matière biodégradable telles que l’amidon de maïs, la résine ou l’orge. En effet, quand on réalise que les billes en plastiques mettront plusieurs centaines d’années pour se dégrader complètement contre quelques années pour les billes biodégradables, on change ses habitudes d’achat pour contribuer à la protection de notre si belle planète !

Les billes airsoft offrent plusieurs grammages allant de 0,12 g à 0,45 g ; on choisira leur grammage en fonction du modèle de réplique que l’on souhaite équiper.

Ainsi, pour une réplique peu puissante telle qu’un pistolet à ressort, on choisira un grammage léger, ce qui permettra d’augmenter sa portée ; pour les fusils d’assaut, les mitraillettes et certains pistolets fonctionnant en tir automatique, on choisira un grammage moyen qui permettra d’accroître leur précision, et pour les fusils snipers ou les fusils à pompe qui sont des lanceurs puissants manuels à répétition, on choisira un grammage lourd pour conserver toutes les qualités de puissance, de précision et de portée de ces modèles. Il ne faut donc pas négliger de bien choisir ses billes au moment de l’achat de sa réplique pour optimiser au mieux celle-ci.

Le transport des répliques

Il est strictement interdit d’exhiber une réplique en public ou d’en transporter une à la vue de tous car leur réalisme peut faire penser qu’il s’agit d’une arme réelle et les passant ou spectateurs peuvent engager un mouvement de foule important, en pensant qu’ils sont en danger. Il est donc indispensable d’acquérir une mallette ou un sac de transport quand on s’offre sa réplique !

Les accessoires de protection

L’accessoire de protection number one est la protection oculaire indispensable et obligatoire pour renter sur un terrain d’airsoft ; je n’ai pas besoin de vous en donner la raison , cela va de soit ….

A cet effet, il existe tout un panel de lunettes, très fun parfois, qui protègent efficacement vos yeux de tout projectile. Les masques de protection faciale sont aussi très prisés des joueurs d’airsoft car ils protègent les yuex et le visage et peuvent compléter une tenue militaire ou d’intervention à la perfection.

Ensuite, il est judicieux de s’équiper de gants qui peuvent également servir à la pratique d’autres sport de plein air ou qui peuvent être spécialement conçus pour l’airsoft. En effet, ils protègent efficacement les mains et les doigts de toute blessure pouvant être occasionnées par le maniement intensif de l’arme ou par l’environnement extérieur ou, même, les chutes.

Des coudières et de genouillères peuvent être aussi utiles si vous vous postez en embuscade ou si vous avec un poste en camouflage, dans des endroits arborés, pour vous protéger les articulations ; ou pour éviter les chocs ou les brûlures pouvant être occasionnées au cours d’opérations en milieu urbain si vous êtes amené à chuter ou à glisser sur du bitume.

Les joueurs d’airsoft qui jouent dans des conditions difficiles, par exemple en forêt, peuvent se munir d’un gilet ou de’un blouson renforcé qui leur éviteront de se blesser dans les branchages ou les épineux.

Les accessoires de confort

Pour parfaire une tenue d’airsoft, il est indispensable de se vêtir correctement ! C’est à dire qu’il faut avant tout se renseigner sur le code vestimentaire de la partie. En effet, comme dans une soirée huppée, il faut absolument connaître le thème abordé pour s’habiller en conséquence !

On ne porte pas la même tenue s’il s’agit d’une reconstitution historique de la Seconde Guerre Mondiale ou si le thème est la libération d’otages ! A cet effet, tout est permis : treillis militaires, pantalons et combinaisons de camouflages, mais toutes autre tenus confortables et adaptables à la pratique de l’airsoft sont acceptées à condition de respecter le thème du scénario.

Les consommables en Airsoft

Les articles que l’on appelle « consommables » en airsoft, représentent tous les outils et accessoires propres à améliorer ou à customiser votre réplique et à l’entretenir correctement. Cette dénomination englobe aussi les billes indispensables au fonctionnement normal de toute réplique !

Sous cette catégorie, vous trouverez tout ce qui est : canons de précision, batteries et chargeurs de batteries, gaz-C02, hop-up,visée laser ou point rouge, lampe, graisse et lubrifiants et produits nettoyant pour airsoft.

Les derniers articles

Bien se nourrir pour mieux vivre

L’alimentation est d’une importance cruciale dans la vie d’un sportif professionnel et peut influer sur ses performances. Cependant, le fait de ne pas faire du sport professionnel ne doit en aucun cas être une raison pour se laisser aller. Une...

S'equiper pour l'airsoft principale

S’equiper pour l’airsoft

L’airsoft est une discipline relativement récente, et qui se situe parmi les disciplines les plus exigeantes en terme d’investissement. Il ne suffira pas d’un ballon et d’une paire de jambe. En effet, pour faire de l’airsoft dans des conditions...

La marque Well pour airsoft principale

La marque Well pour airsoft

WELL est une marque chinoise de répliques pour airsoft. Ce fabriquant a été le premier à proposer des lanceurs à bas prix, c’est ce qu’on appelle le «cheap». A ses débuts, Well a fabriqué des répliques LPEG (Low Powered Electric Gun), c’est à dire...

Choisir son AEG AIRSOFT principale

Choisir son AEG AIRSOFT

Vous aimez pratiquer l’airsoft et vous avez le projet de vous offrir votre réplique ? Voici quelques clés. Une AEG – Automatic Electric Gun – est une réplique d’arme ( fusil d’assaut ou bien pistolet-mitrailleur ) qui peut tirer au « coup par coup...